** La Parenthèse Astro du 18 juin 2020 **

La crise sanitaire et le confinement de 8 semaines que nous venons de traverser semblent avoir fait remonter chez beaucoup d’entre nous des peurs, des angoisses et de sacrés blocages. Nous nous sommes retrouvés face à nous-même, pour de vrai et pour longtemps. La fuite a été quasiment impossible…

Le confinement a permis (ou forcé) une importante introspection pour beaucoup de nous, nous offrant le temps de nous arrêter et de lâcher notre rythme quotidien effréné, et surtout nous donnant l’opportunité de nous intérioriser.

** Qu’avons nous appris sur nous-même ? **

—-

Nous sommes tellement conditionné(e)s à être (pre)occupé(e)s et distrait(e)s par l’extérieur que nous oublions que notre réalité se niche à l’intérieur.

Or, l’intériorisation est primordiale afin d’y puiser force et confiance nécessaires à l’action.

Le déconfinement est arrivé pile-poil à la date de la rétrogradation de Saturne. Or avec Saturne rétrograde, le thème est principalement l’invitation à la transformation, l’intériorisation et la reconsidération de notre manière de vivre. Au lieu du soulagement si attendu, beaucoup ont dû ressentir de fortes tensions… La peur, l’angoisse et l’inquiétude ont doublé en force en l’espace de 24h, et semblent continuer leur ascension.

Accompagnant la rétrogradation de Saturne (en elle-même assez lourde…) Pluton est rétrograde depuis le 25 avril, Vénus depuis le 13 mai, Jupiter depuis le 14 mai et Mercure depuis le 18 juin. Or, dès qu’on a un bouquet de planètes rétrogrades, cela signifie qu’il y a une grande incitation au changement, à l’évolution, et donc à la dégradation de notre habitude à nier que quelque chose cloche dans le fond…

___

___

Alors entre l’obligation d’évoluer de Pluton, l’interrogation sur notre façon d’aimer et d’être aimé(e) de Vénus, la communication qui vrille avec Mercure, la remise en question de notre façon de vivre avec Saturne, et l’intériorisation incitée par Jupiter, il y a du travail en perspective…

Mais ça ne s’arrête pas là… Dimanche 21 juin nous fêtons l’été en pleine Nouvelle Lune et Eclipse Solaire Annulaire. Qui dit éclipse, dit désintoxication !

« Ainsi, cette Nouvelle Lune couplée aux énergies du Solstice d’été et de l’éclipse Solaire Annulaire pourrait bien nous demander de nous ouvrir pleinement à l’harmonie et à la paix intérieure. Or, pour cela, il va nous falloir comprendre, conscientiser et accepter nos expériences passées comme faisant partie de nous-même, de notre chemin d’évolution, de ce que notre âme à choisi de vivre avant de s’incarner. Accepter pleinement ce qui nous traverse, aussi bien émotionnellement qu’inconsciemment. » (cité du bulletin astrotransgénérationnel, voir le lien en bas de page)

** Est-ce que je nourris le doute, la peur, l’inquiétude et l’angoisse ? **

____

___

« Il va donc nous falloir corriger, modifier, ou transformer nos rapports avec l’autorité, nos ambitions, nos vocations…, faire évoluer notre sens des responsabilités, afin de retrouver à l’intérieur de nous-même une certaine puissance intérieure, ou une certaine force morale, de façon à pouvoir dépasser les différents blocages qui pourraient se dresser sur notre route. Apprendre à mieux nous structurer, à mieux nous affirmer, tout en restant ouvert et tout en ne perdant pas de vue que plus nous nous appuyons sur notre propre colonne vertébrale, plus nous faisons grandir intérieurement cette confiance en nous qui, bien souvent, nous fait défaut. « 

L’ouverture (de tout ce qui est intérieur) est de mise, et si elle peut être difficile, c’est un signal de blessure(s) parfois très ancienne(s) qui est/sont ramenée(s) sur le tapis afin de guérir pour de bon. C’est pas drôle non plus, mais en fin de compte, si l’on résiste, on se fait bien plus de mal que si l’on accepte de guérir nos parts de sombre, ou au moins d’aller à leur rencontre.

Les prochains mois promettent des remises en question intenses mais nécessaires. Ce sur quoi nous concentrons notre énergie va avoir un impact d’autant plus important, car les astres nous testent, dans le sens où toutes les choses que l’on a tenté de se cacher remontent et nous pètent plus ou moins à la gueule. . Il s’agira de bien manier notre énergie et notre attention avec bienveillance 😉

C’est un grand nettoyage qui a déjà débuté, et que l’on a tous ressenti à notre propre niveau de conscience. A nous de faire le choix d’y résister, de nous accrocher au « monde d’avant », ou de décider d’évoluer et de faire face à nos côtés sombres et cachés (pour ne pas dire notre merdier !).

« Cette Nouvelle Lune en Cancer exprime parfaitement le côté sensible et fragile de l’être qui, pour se protéger de l’extérieur, va avoir besoin d’investir en lui et autour de lui une sorte de carapace, lieu dans lequel il va pouvoir se ressourcer, se reconstruire et reprendre son souffle. Sorte de refuge aussi bien intérieur qu’extérieur, à l’image du foyer, et c’est dans ce domaine lié à la mère, à la matrice, mais aussi aux émotions qu’il va nous falloir composer. Reconnaître nos besoins essentiels et affectifs, nos sentiments, laisser notre imagination faire des plans sur notre devenir, savoir écouter et s’écouter davantage, être plus dans l’accueil, l’intuition et la réceptivité, couper le cordon ombilical avec tout ce à quoi on est enchaîné ou attaché, afin de devenir autonome… »

***

—-

Pour vous accompagner dans ce passage, je vous propose 2 RDV sur Zoom ce week-end:

  • Samedi 20 juin de 11h à 13h: Atelier sur l’étude des Yama (Ahimsa: la non-violence, Satya: la vérité, Asteya: la non-convoitise, Brahmacharya: la modération et Aparigraha: le non-attachement) et comment les appliquer à votre pratique et à votre vie quotidienne.

Sur donation, participation suggérée: 20€

  • Dimanche 21 juin de 13h à 14h pour un cours tout doux Spécial Nouvelle Lune + Solstice d’été + Eclipse Solaire Annulaire. Nous travaillerons l’introspection et la purification par le biais de mouvements lents + d’exercices de pranayama et nous terminerons avec une méditation pour couper les cordons (énergétiques) qui nous lient à nos croyances limitantes.

Sur donation, participation suggérée de 10€

Merci de m’adresser un mail pour vous inscrire: jotiyoga@gmail.com

***

___

Quelques précisions sur les planètes rétrogrades:

Mercure Rétrograde (18 juin- 12 juillet): souvent lié à des interruptions/soucis d’informatique, technologiques, de communication, de déplacements, et d’information en général. Un conseil: ralentir.

Saturne Rétrograde (11 mai- 29 septembre): interrogations sur sa façon de vivre, de travailler, encourage à l’introspection. Conseil: méditer sur notre rapport au temps.

Pluton Rétrograde (25 avril- 4 octobre): invite à faire face à nos peurs les plus profondes, à nos part de sombre. Un conseil: étudier nos instincts profonds.

Jupiter Rétrograde (14 mai- 13 septembre): l’intériorisation est de mise, nous retirer pour mieux comprendre nos besoins, nos envies, et nos objectifs. Pousse à revoir nos habitudes. Conseil: s’écouter vraiment.

Vénus Rétrograde (13 mai-25 juin): questionnement sur notre façon d’aimer et d’être aimé(e). Invite à l’acceptation de l’autre malgré les remous potentiels liés à cette période. Conseil: travailler sur l’ouverture du coeur/le chakra du coeur.

***

Lecture

Les énergies astrologiques du Solstice d’été

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *