** Rituels de fin d’année **

La fin de l’année est un moment propice au bilan des 12 mois passés, de notre evolution personnelle, des leçons apprises, des obstacles rencontrés et surpassés, afin de pouvoir se donner des objectifs clairs et réalistes pour l’année à venir.

2017 aura été une année de résistance pour beaucoup d’entre nous. Dure, parfois cruelle, mais en même temps magique, révélatrice, nourricière. Qu’allons nous prendre avec nous en 2018, et surtout qu’allons nous laisser derrière nous?

Je ne sais pas pour vous, mais personnellement, mettre les soucis de côté en attendant un jour meilleur ne marche vraiment pas du tout. Ca s’empile et ça crée de nouveaux blocages, comme un tas de noeuds mouillés qui sont de plus en plus difficiles à délier avec le temps. Alors, si on passe une bonne partie de sa vie, pour ne pas dire toute sa vie, à débloquer, à assainir, à comprendre ce qui fait entrave à notre évolution, mieux vaut commencer à gérer ce qui surgit quand ça surgit, non? Peut-être que tout n’a pas été réglé en 2017. Mais peut-être que nous avons acquis de nouveaux outils, de nouvelles façons de raisonner, de ressentir, qui nous permettrons de mieux gérer les obstacles à venir. Il s’agit de grandir, de devenir meilleur d’abord pour soi, afin de générer en nous-même l’énergie que l’on souhaite attirer de l’extérieur.

Voici 4 questions à vous poser et sur lesquelles vous pouvez méditer ou écrire ces prochains jours. Il s’agit de mettre l’année 2017 en perspective, de se détacher un moment de ce qu’on a pas réussi et qui nous reste encore à faire, pour se concentrer sur ce qui a été accomplit et surtout, sur les changements que cela a engendré au plus profond de nous-même.

  1. Quel a été le moment où je me suis senti(e) le/la plus fièr(e) de moi cette année? Est-ce que cela m’a permis de mieux comprendre ce sur quoi je désire dépenser mon énergie, mon temps, mon argent en 2018?

  2. Quelles ont été les personnes qui ont enrichi de façon considérable cette année?

  3. Quelle a été la chose à laquelle j’ai le plus résisté? De quoi ai-je réussi à me libérer cette année?

  4. Quand ai-je été le/la plus heureux/se cette année? Comment puis-je reproduire ce sentiment, cette sensation en 2018?

********************************

Et comme il ne s’agit pas d’entretenir des sentiments de colère ou de frustration envers les situations ou les personnes que nous avons dû lâcher, il est à mon sens important de faire un petit rituel méditatif pour laisser partir ce qui ne sert plus, sans critique ni jugement, simplement dans l’optique d’assainir notre propre champ vibratoire. Trop souvent, nous lâchons par frustration de ce qui n’a pas été accompli tel que nous le souhaitions, et ça c’est l’ego qui parle. Lâcher avec compassion, c’est accepter que tout ne s’est pas déroulé comme nous le voulions, c’est accepter que les autres ne sont pas nous, mais c’est surtout un moyen d’assurer la paix en nous.

MEDITATION METTA

Metta signifie amour, amitié ou bienveillance universelle

 

  • Asseyez-vous confortablement.
  • Fermez les yeux, et dirigez le regard intérieurement vers le 3ème oeil entre vos deux sourcils ou vers le coeur. Prenez le temps ici pour vous intérioriser. Ecoutez-vous respirer normalement, sentez votre assise, prenez conscience de votre corps, de vos appuis.
  • Vous pouvez frotter vos mains pour les chauffer avant de les placer sur votre coeur, ou sur votre ventre.
  • Imaginez vous assis. Peut-être que c’est vous maintenant, peut-être que c’est vous enfant. Vos yeux sont fermés. Que portez-vous? Comment sont vos cheveux? Votre visage est-il marqué? Souriez-vous? Observez ce qui vient sans vous y accrocher. Envoyer de l’amour inconditionnel à vous-même. Si c’est difficile, imaginez que vous vous tenez la main, et que vous envoyez un courant lumineux.
  • Pensez ensuite à quelqu’un que vous aimez très fort. Imaginez la assise devant vous et observez les sensations qui vous parcourent. Peut-être une chaleur, un courant électrique, une couleur. Laissez-vous pénétrez par ces sensations, en relâchant progressivement toutes tensions dans votre corps et dans votre esprit.
  • Envoyer de la compassion à cette même personne, même si elle ne souffre pas particulièrement. Envoyez lui du bon, du chaud, du doux.
  • Pensez maintenant à une personne « neutre », quelqu’un que vous appréciez, mais sans plus. Envoyez-lui de l’amour, du bonheur, de la chaleur.
  • Maintenant, pensez à une personne avec qui vous avez des difficultés. Observez ce qu’il se passe dans votre corps. Un courant froid, une sensation de lourdeur dans le ventre, les sourcils qui se froncent ou la mâchoire qui se crispe peut être. Prenez conscience de ces sensations en les acceptant telles quelles, sans chercher à changer quoi que ce soit.
  • Concentrez-vous encore plus. Rappelez à vous la sensation de chaleur et d’amour que vous ressentiez en pensant à une personne que vous aimez fort. Refaites circuler le courant agréable que vous avez senti. Maintenant, envoyez la compassion, l’amour, le bon, le doux, le chaud à la personne « difficile ». Prenez le temps qu’il faudra.
  • Visualisez maintenant les 4 personnes devant-vous: vous-même, quelqu’un que vous aimez beaucoup, la personne neutre, et la personne envers qui vous éprouvez des difficultés. Cherchez à développer le sentiment et la sensation de bienveillance, d’amour, de chaleur envers toutes ces personnes (l’une d’entre elle est vous!). Une fois que vous sentez que le courant passe entre vous et ces 4 personnes, élargissez votre conscience pour envoyer la même bienveillance et le même amour inconditionnel autour de vous: vos voisins, les personnes et tous les êtres vivants de votre rue, votre ville, votre pays, votre continent, et la Terre entière.
  • Vous pouvez vous aider du mantra « Puisse tout ce qui vit connaître le bonheur et puissent toutes mes pensées, toutes mes paroles et toutes mes actions contribuer à ce bonheur » et le répéter autant de fois que nécessaire.
  • Observez les sensations dans votre corps quelques temps, puis revenez doucement à votre centre et à votre assise avant d’ouvrir les yeux.

 

Je vous souhaite une excellente fin d’année 🙂

Comments Are Closed