Goobye for now!

 

Aurevoir… pour maintenant…

C’est avec le coeur serré que je pars en Inde… En mettant toutes mes affaires à la cave, j’ai été submergée de gratitude en repensant à ces dernières années…

Les premiers « apéro-yoga » entre copines dans l’appartement de mon père, les cours dans le salon d’une amie tous les jeudis soirs, puis entre les murs peints en noir du  Cours Florent, trimbalant mes tapis en mousses enroulés avec une ficelle… Puis une première salle, louée tard le soir, avec seulement 2 élèves la plupart des semaines, mes premiers moments de doute concernant ma carrière de prof en longeant les rues du 11ème arrondissement pour distribuer des flyers et offrir des cours gratuits aux passants…Plus tard les cours en studio, devenus rapidement stimulants grâce aux nombreux élèves… Mais il y a eut aussi les cours solidaires au Squat, dans un sous-sol et au fond d’un couloir qui empestait la bière et les cigarettes…

Enfin la location de salles à Bastille et à Gare de l’Est, des créneaux tous les jours, des cours particuliers, des moments de partage inoubliables… Une confiance qui a doucement commencé à germer en moi…

byecollage

Il y a eut aussi des moments difficiles, comme certains le savent. La dissolution d’amitiés qui m’étaient chères, des réalisations douloureuses, une remise en question devenue quotidienne… Et la décision qu’il était temps de prendre du recul, d’utiliser cette énergie pour moi, afin de réaliser un nouveau rêve, celui de partir en Inde pour y trouver ce que je dois y trouver et me mettre en contact avec mes racines.

C’est un moment de lâcher-prise total. C’est terrifiant, mais quelque part bel et bien libérateur.

Merci pour tout. Votre engagement, vos efforts, votre écoute et votre confiance. Vous m’avez donné le courage de poursuivre mon rêve. Et vous me l’infusez encore aujourd’hui…

Vous m’aidez autant que je vous aide!

Donc voilà, la valise est prête, l’appartement est vide, je pars, je m’envole, je ne sais pas à quoi m’attendre, et je suis incapable de planifier où je serai ou ce que je ferai. Mais je reste en contact, et j’espère que vous le resterez aussi.

J’ai créé ce blog dans l’ambition de continuer à enseigner sur la base de ma propre expérience. Je souhaite être honnête et transparente car c’est pour moi la seule façon d’avancer dans ma pratique; le yoga n’est pas qu’une question de postures, mais aussi une philosophie de vie qui chamboule et qui appelle au changement par l’acceptation de ce que l’on est avant tout.

Voici donc le blog d’une femme qui ne souhaite pas prétendre être parfaite, mais  qui au contraire se trimballe un tas d’angoisses et de questionnements.  C’est un appel au soutient, car je pense qu’avant toute chose, professeur de yoga, trapéziste ou magicien, nous sommes avant tout humains et criblés de choses parfois pas très drôles. C’est dans l’exploration et l’acceptation de ces coins sombres qu’on y trouve un faisceau de lumière pour nous guider…

J’ai déjà préparé plusieurs choses pour vous. J’attendrai d’être posée pour les poster dans quelques jours.

Merci encore

et

A bientôt!

Comments Are Closed